Clôture de la 3ème session du CICDM 2020 : les objectifs atteints en termes de taux de participation et de résultats

Trente-sept (37) professionnels de santé venus de neuf pays d’Afrique francophone ont pris part du 19 au 31 octobre 2020, à la 3ème session du Cours International Certifiant sur les Dispositifs Médicaux (CICDM). Une formation théorique et pratique à l’issue de laquelle les participants réalisent un taux de succès de 100%.

Les Dispositifs Médicaux sont définis comme tout objet ou instrument qui n’est pas un médicament, utilisé sur l’homme pour régler des problèmes de santé. A l’heure actuelle, les choses ont tellement évolué que plus de 50% des produits de santé (dispositifs médicaux) ne sont pas pris en compte dans la formation des professionnels de santé.

La dizaine de jours de formation a ainsi permis de « mettre à niveau les participants afin qu’ils puissent mieux prendre en charge les malades que ce soit au niveau du diagnostic, à l’officine, à la prise en charge, ou en formation chirurgicale, … » explique le Pr Rasmané SEMDE, Directeur du CEA-CFOREM qui se réjouit d’ailleurs de l’atteinte des objectifs en termes de nombre de participants (37 dont un-tiers sont des étrangers) et des résultats auxquels ils sont parvenus.

En plus du Directeur, le représentant du président de l’Université Joseph KI-ZERBO (Dr Moumouni ZOUNGRANA, Directeur de Cabinet) a également exprimé sont motif de satisfaction car « l’organisation de la présente formation participe au rayonnement de notre université qui abrite le CEA-CFOREM ». Du reste, l’université est « un creuset qui doit donner le savoir pour permettre à la société de mieux se porter et nous sommes en train de jouer notre participation » a-t -il renchéri.

L’Association des Centrales d’Achats des Médicaments Essentiels (ACAME) figure parmi les partenaires (Banque Mondiale ; CEDEAO, AFD, Solthis, Université Toulouse III) qui accompagnent l’organisation de la présente formation. Selon Tahina ANDRIANJAFY, représentant la Secrétaire générale de l’ACAME et des partenaires, « les dispositifs médicaux nécessitent une attention particulière surtout en cette période de pandémie de COVID-19. C’est alors d’un grand intérêt que les partenaires accompagnent le CICDM ».

Rappelons que pour cette 3ème session du CICDM, KIELLO Kady du Burkina Faso (CHUT de Ouahigouya) sort major de la promotion avec une moyenne de 17,40.

*CEA-CFOREM = Centre d’Excellence Africain – Centre de Formation, de Recherche et d’Expertises sur le Médicament

Les pays participants : Burkina, Bénin, Cameroun, Côte-d’Ivoire, Mali, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo