Ouverture de la 3ème session du Cours International Certifiant sur les Dispositifs Médicaux (CICDM)

Ouagadougou abrite du 19 au 31 octobre 2020, le Cours international certifiant sur les dispositifs médicaux (CICDM) organisé par l’Université Joseph KI-ZERBO en collaboration avec ses partenaires que sont l’Université de Toulouse III Paul Sabatier et l’ACAME (Association africaine des centrales d’achats de médicaments essentiels).

« Les dispositifs médicaux constituent un vaste domaine peu maitrisé par les acteurs de la santé car rarement pris en compte dans les curricula des formations. Il en résulte alors sur le terrain, des insuffisances de connaissances théoriques et pratiques concernant l’assurance qualité, la définition des spécifications techniques pour l’approvisionnement, la dispensation et l’utilisation, avec des risques pour la santé de nos populations », a déclaré Pr Adama SANOU, Directeur de l’UFR/SDS-UJKZ à l’ouverture de la 3ème session.

La dimension internationale du CICDM n’est plus à démontrée, en témoigne la 3ème session qui réunit 37 participants de neuf pays d’Afrique parmi lesquels des acteurs en charge de l’acquisition, la gestion et la dispensation des dispositifs médicaux.

Le CICDM a été initié par le Master de Spécialités en Santé et Sciences du Médicament (MSSSM) en vue de « répondre à la demande pressante du Ministère de la santé du Burkina Faso en pharmaciens spécialisés d’une part ; et d’autre part à l’insuffisance de l’offre de formations pharmaceutiques spécialisées au Burkina et dans la région ouest-africaine », a rappelé le Pr Moussa OUEDRAOGO, Président du Comité pédagogique du MSSSM.

Créé en 2015, le MSSSM offre non seulement plusieurs options de spécialisations pharmaceutiques (09 actuellement) mais également des formations continues et des formations diplomates telles-que le CICDM.